Avis d’ancien étudiant sur le DUT Informatique (Vélizy)

Sommaire

 I – Présentation du DUT Informatique

II – Au programme en DUT Informatique : ce qu’il faut savoir

1 – L’UE « Informatique »

2 – L’UE « Connaissances Générales »

III – Les semestres en DUT Info : comment valider son année ?

IV – Faq

V – Conclusion : mon avis sur l’IUT Informatique

VI – Liens

_____

Ayant terminé mon DUT Informatique (2011-2013) cette année, je vais en profiter pour donner mon avis sur le DUT Info, afin d’essayer de guider au mieux les étudiants qui souhaiteraient choisir ce DUT après le Bac. Je vais donc vous présenter le DUT Informatique, cependant, gardez à l’esprit qu’il s’agit de mon point de vue sur le DUT Info, il est donc possible que l’article soit quelque peu subjectif. De plus, j’ai étudié à l’IUT de Vélizy, et je pense que les IUT d’Informatique sont plus ou moins différents.

( L’IUT de Vélizy )

Pour que vous ayez une idée de mon niveau et de mon parcours, j’ai eu un Bac S (10,5 de moyenne générale, 11 en mathématiques, 13 en physique, 7 en SVT…). Bref, tout ça pour dire que je n’avais pas de très bonnes notes avant de rentrer en IUT. D’ailleurs, en parlant des différentes sections, il faut savoir que la plupart des étudiants en IUT Informatique viennent de S ou de STI. Il y a parfois des STG (certains STG quittent l’IUT après quelque temps…mais pas tous : d’ailleurs le premier de promo venait justement de STG !) et, rarement, des ES. Dans tous les cas, la section d’où vous venez n’a pas réellement d’importance : mieux vaut savoir programmer, mais si vous venez de STG il va falloir s’accrocher en mathématiques…

Dans cet article, je présenterais le DUT Informatique en partant de zéro, pour que l’article soit compréhensible par une personne non-informaticienne ou n’ayant jamais fait de programmation, car c’est le cas d’un certain nombre d’étudiants souhaitant poursuivre en DUT Informatique. Ainsi, si vous avez déjà des connaissances en informatique, je m’excuse par avance si certaines parties de l’article vous semblent évidentes.

I – Présentation du DUT Informatique

Le DUT Informatique  a pour but de former des informaticiens, un informaticien étant « une personne qui exerce un métier dans l’étude, la conception, la production, la gestion et la maintenance des systèmes de traitement de l’information -ex: ordinateurs-  » (source : Wikipédia).

Il y aura donc beaucoup de cours portant sur la programmation (programmer signifiant « réaliser des programmes informatiques » ), d’algorithmique, de génie logiciel, de réseaux, de base de données (je reparlerais de ces matières dans la partie suivante : « Au programme en DUT Informatique : ce qu’il faut savoir »)… Toutes ces matières sont regroupées dans une UE (Unité d’Enseignement) « Informatique ».

La seconde UE est plus générale, il s’agit de matières comme l’anglais, la communication & expression (un peu équivalent au français du lycée, en plus facile et plus intéressant), les mathématiques, l’EGO (des cours simplifiés d’économie). Toutes ces matières sont donc dans une même UE de « Connaissances Générales ».

L’IUT Informatique, ce n’est donc pas uniquement de la programmation (certains pensent, qu’à l’IUT, ils ne feront que coder, ce qui n’est pas le cas), au contraire. Il y a aussi également beaucoup de matières générales.

Le DUT Informatique se fait en deux ans (sauf si redoublement). Chaque année comporte 2 semestres : il y a 4 semestres au total. Il faut valider ses semestres pour avoir son année (j’en reparle par la suite, dans la partie : « Les semestres en DUT Info : comment valider son année ? »).

Concernant l’admission, je vous recommande de remplir le dossier d’inscription avec soin, et de faire particulièrement attention à la lettre de motivation (aucune faute d’orthographe dessus, faites-vous relire). Il y a parfois des entretiens, mais cela dépend de l’IUT (à Vélizy, ce n’était pas le cas). Dans tous les cas, je pense qu’il vaut mieux montrer que vous avez quelques connaissances en programmation, et que vous êtes motivé.

A savoir : en fin de deuxième année, il y a un stage en entreprise (rémunéré) de 10 semaines. Pour ma part, c’est une très bonne chose car cela permet à l’étudiant d’avoir une première approche dans le monde du travail. A noter que la deuxième année du DUT Informatique est également faisable en alternance, à condition que vous ayez validé chaque semestre de la première année, et que vous ayez trouvé une entreprise (le rythme de l’alternance à Vélizy étant : une semaine en entreprise et une semaine à l’IUT). Cela permet d’avoir une rémunération tout au long de votre seconde année d’IUT.

II – Au programme en DUT Informatique : ce qu’il faut savoir

D’une manière générale, chaque cours est donné en Amphi (avec toute la promo, donc un peu moins d’une centaine d’étudiants -selon l’IUT-), puis vient le TD qui a lieu avec sa classe (en « petit » groupe d’une vingtaine d’élèves) puis le TP (généralement sur les ordinateurs) pour mettre en pratique ce que l’on a vu en Amphi et en TD. Concernant les emplois du temps, il y a environ 30 heures de cours par semaine. De plus, les professeurs donnent rarement des devoirs à la maison. La plupart du temps, il s’agit plutôt de réviser et relire les cours que l’on a eus dans la journée. Je dirais que travailler 1h à 2h, chaque soir, en rentrant des cours devrait suffire (enfin, cela reste très subjectif, et dépend notamment de votre rythme de travail et de vos connaissances en informatique).

 

( L’Amphi A de l’IUT de Vélizy )

Autre point à savoir : vous serez amené à réaliser des projets, en groupe de plusieurs étudiants, lors du DUT. Par exemple, lors du semestre 3, nous avions un projet tuteuré à réaliser : une application mobile sous Android de détection de mouvements. Le projet sera donc à rendre dans les temps avec un dossier destiné au tuteur, et il faudra soutenir le projet devant un jury.

1 – L’UE « Informatique »

Comme énoncé plus haut, le DUT Informatique forme les étudiants à devenir des informaticiens. Ainsi, au programme, vous aurez pas mal de cours de programmation en C (premier semestre), C++ (second semestre), Java (second et troisième semestre), ainsi que de la programmation web (HTML, CSS, XML, JavaScript, Ajax…). Il y aura également du réseaux, de l’algorithmique, du génie logiciel…J’en reparlerais par la suite.

Concernant la programmation, il faut savoir que beaucoup d’étudiants qui arrivent en IUT Informatique savent déjà programmer. Certains un peu, mais d’autres possèdent déjà un bon niveau en programmation. Ainsi, ce que je vous conseille très fortement, c’est de ne pas faire comme moi, c’est-à-dire : débarquer en 1ère année de DUT Informatique sans jamais avoir tapé une ligne de code. En effet, les premiers cours de programmation en amphi ne partent pas forcément de zéro, et vont très vite. De plus, tout n’est pas très bien expliqué (les professeurs de programmation ne sont pas tous très clairs). Pour finir, j’ai trouvé que les devoirs et contrôles dans l’UE « Informatique » (et notamment en programmation) n’étaient franchement pas simples, et la notation parfois sévère.

Ainsi, pour éviter d’être « largué » dès le début (comme moi), je vous conseille très fortement d’apprendre un petit peu la programmation avant de vous inscrire en IUT Informatique (vous pouvez, par exemple, pratiquer un peu pendant les vacances d’été avant la rentrée en IUT). Pour apprendre, vous pouvez aller sur l’excellent Open Classrooms, et par exemple commencer à lire le tutoriel sur la programmation en langage C. Ces cours sont très bien faits, et partent vraiment de zéro (aucune connaissance requise pour lire le tutoriel). Moi-même, ainsi que bien d’autres étudiants, nous avons préféré apprendre via Open Classrooms, plutôt qu’avec les cours des professeurs qui étaient parfois moins clairs ou moins bien expliqués.

Autre élément important pour vous : si vous n’avez jamais fait de programmation, alors c’est le moment ou jamais de voir si vous êtes fait pour l’IUT Informatique. Car pour être franc, beaucoup d’étudiants quittent l’IUT Informatique parce qu’ils n’avaient jamais fait de programmation et parce qu’au final ça ne leur plaisait pas. Ainsi, pour éviter d’être en retard en première année, et pour être sûr que vous avez choisi une voie que vous apprécierez, je vous conseille -vraiment- de travailler sérieusement le tutoriel que je vous ai donné plus haut, jusqu’au chapitre 9 : « Les Fonctions » (ou plus si vous êtes motivé). Ce ne sera pas du temps perdu, je vous l’assure; au contraire, vous partirez avec un peu d’avance, et vous pourrez par exemple comprendre bien plus facilement les cours d’algorithmique qui ne sont pas évidents à assimiler au début.

En parlant d’algorithmique, il faut savoir que les STI sont un peu « avantagés » car ils en ont déjà fait. Si vous venez d’une autre section, vous pouvez toujours acheter un livre pour débutant en algorithmique, mais je pense que le mieux, c’est de travailler les cours d’Open Classrooms car en plus de travailler la programmation, vous travaillerez l’algorithimie. A noter également que, contrairement au lycée, vous n’aurez aucun livre fourni. Vous pouvez toujours demander à votre professeur s’il peut vous conseiller un manuel, mais la plupart du temps, il n’y a que le cours donné en Amphi et le TD -ce qui n’est pas toujours évident lorsque l’on n’a pas compris quelque chose-. Enfin, dans tous les cas, on peut s’aider d’internet et notamment de Wikipédia ou d’Open Classrooms pour rechercher des informations.

Concernant les cours de réseaux (qui sont donnés à partir du second semestre), ils font appel à vos connaissances en mathématiques en en physique. Les personnes venant de S pourront être légèrement avantagées dans ce domaine; mais le mieux reste de se documenter par soi-même en matière de réseaux.

Enfin, derrière le nom « impressionnant » de Génie Logiciel, il s’agit en fait de cours destinés à « schématiser » les différents acteurs qui interviennent lors de la création d’un logiciel, pour s’assurer de fournir un logiciel adapté au besoin du client. En d’autres termes, ce sont des cours franchement pas durs (il faut juste bien apprendre et suivre le cours), et qui ne sont pas vraiment appréciés par les étudiants qui jugent le cours ennuyeux (ce qui est bien dommage, car le coefficient du Génie Logiciel est haut, c’est même le coefficient le plus haut de l’UE « Informatique », avant même la programmation !).

2 – L’UE « Connaissances Générales »

Cette UE de « Connaissances Générales » est composé de matières qui se rapprochent plus de celles enseignées au lycée.

Par exemple, on retrouve nos chers cours de mathématiques. Pour ma part, et même venant de S, j’ai trouvé le niveau en mathématique franchement pas évident. Avec un 11 au Bac mathématiques en S, j’ai rarement eu la moyenne aux contrôles et DS du DUT Informatique. Ceci dit, n’ayez pas peur, il faut avouer que je n’ai pas énormément travaillé les mathématiques (ma priorité, pour ma part, était de remonter mon niveau de programmation). Les devoirs n’ont rien d’insurmontable, et en travaillant vraiment sérieusement ses TD, on peut s’assurer d’avoir la moyenne, et même viser un 13 ou plus : les contrôles ne sont pas très éloignés des exercices vus en TD (en revanche, il faut faire preuve de rigueur dans la rédaction). En fait, c’est plutôt le Cours Magistral en amphi qui n’est pas évident à comprendre (car il va très vite), tandis qu’en TD, c’est réexpliqué et plus facile à appréhender. Pour vous donner un ordre d’idée : la moyenne en mathématiques de la promo était légèrement au-dessus de 10 en 1ère année, mais souvent en dessous de 10 en second année (il arrivait que la moyenne aux devoirs de mathématiques soit de 7 ou 8).

( Une salle de TP sur ordinateurs )

Ensuite, la « Communication & Expression » est en fait proche du français du lycée. Je pense que ces cours peuvent beaucoup changer d’un IUT à un autre, mais à l’IUT de Vélizy, le niveau en « Communication & Expression » était (selon moi) vraiment très faible. C’est-à-dire qu’en s’impliquant un minimum, il n’est franchement pas difficile d’avoir une bonne moyenne (14, 15…). Pour ma part, je n’ai jamais été très bon en français ou en philosophie (10 et 9 respectivement à ces matières au Bac), et pourtant j’étais toujours premier de promo en « Communication & Expression » avec des moyennes étonnamment hautes (18…). Bref, tout ça pour dire que -et non pas pour me jeter des fleurs- je suis certain que chaque étudiant peut avoir au grand minimum la moyenne (même si vous n’étiez pas fort en français ou en philo au lycée), et même viser le 13, 14 ou plus vu la facilité des contrôles (parfois, il s’agit de questions sur un livre lu, des exposés, des essais ou dissertations). Pour faire court, j’ai trouvé que l’on était un peu surnotés en « Communication & Expression », mais que les cours étaient (simples mais) intéressants.

Pour l’anglais, cela dépend de votre niveau mais, si vous apprenez bien votre cours et le vocabulaire, ce n’est pas difficile d’avoir la moyenne. Les cours d’anglais à l’IUT de Vélizy portaient surtout sur le vocabulaire informatique en anglais, ainsi que sur le vocabulaire du monde du travail. Nous avons également regardé des films en anglais, ou écouté quelques chansons (« Sultans of Swing » !) dont il fallait trouver les paroles. Nous avons également effectué des recherches sur des sujets divers, effectué quelques exposés et simulé des entretiens d’embauche (en anglais !). Les devoirs portaient donc sur le vocabulaire mais il pouvait s’agir de questions sur un texte, sur un essai, ou sur une lettre de motivation à rédiger.

Enfin, des cours d’économie (puis de droit en seconde année) sont donnés en DUT Informatique. Il s’agit de cours franchement simples, expliqués avec des termes clairs pour nous donner quelques connaissances en économie et en droit. Les cours étaient très intéressants pour le coup (enfin pour moi), et là non plus, ce n’était pas dur d’avoir de bons résultats aux DS : il fallait surtout connaître son cours, et c’est tout (ce n’était pas vraiment des exercices de réflexions). Bref, à moins d’avoir séché tous les amphis, rien d’insurmontable en économie et en droit : écouter et apprendre le cours, c’était s’assurer d’avoir la moyenne.

Il existe également d’autres matières, que je ne détaillerais pas car elles changent selon le semestre. En ce qui me concerne, et sûrement parce que je n’avais jamais programmé avant de rentrer en IUT Informatique, j’ai trouvé l’UE « Informatique » et plus précisément les cours de programmation et d’algorithmique vraiment difficiles. En revanche, j’ai trouvé les cours de l’UE « Connaissances Générales » simples, sauf pour les mathématiques.

( Aperçu de la bibliothèque de l’IUT de Vélizy )

III – Les semestres en DUT Info : comment valider son année ?

Je vais maintenant présenter le système de notation en DUT, et parler du fonctionnement des semestres.

Tout d’abord, il faut savoir que le DUT se fait en 2 ans, sauf si vous redoublez. De plus, vous n’avez le droit qu’à un seul redoublement (donc si vous avez redoublé en 1ère année, il faut tout faire pour réussir sa seconde année).

Autre chose à savoir : le redoublement n’est pas de droit. C’est-à-dire que seuls certains élèves, sérieux et proches de la moyenne ont la possibilité de redoubler, beaucoup d’autres étudiants n’ayant pas cette « chance » et se font exclure. Important : si vous vous faites exclure, vous ne pouvez rentrer dans aucun autre IUT d’Informatique (vous pourrez toujours retenter votre chance dans un IUT d’un autre secteur, par exemple IUT SRC, mais -normalement- aucun autre IUT Informatique ne sera en mesure de vous reprendre en 1ère année).

Pour valider votre semestre, il faut que vous ayez 10 de moyenne générale (la moyenne générale, c’est la moyenne de toutes les notes affectées des coefficients propre à chaque matière). Autre point très important : il faut obligatoirement avoir au minimum 8 de moyenne dans chaque UE (ce qui n’est pas le cas, par exemple, en BTS Informatique où l’on demande juste 10 de moyenne aux étudiants).

Concernant les notes, il y a généralement de petites interros en TD ou en TP (interros qui peuvent se faire sur ordinateurs -par exemple en programmation-). Toutes ces notes comptent pour le contrôle continu. Le contrôle continu compte pour 2/5 de la moyenne générale de la matière. Enfin, il y a généralement 2 DS par semestre pour chaque matière, et dont le coefficient est de 3/5. La plupart du temps, il y a des interros tout au long du semestre en TD et en TP pour le contrôle continu, puis il y a un DS en milieu de semestre. Enfin, à la fin du semestre, il y a une semaine entière de DS de fin de semestre avec un DS par matière (semaine importante qu’il faut bien préparer !).

Note : Ce qui est curieux, c’est que les professeurs étaient dans l’obligation de garder nos copies de DS. C’est-à-dire que, lorsqu’ils rendaient les devoirs, on pouvait voir la copie rapidement, puis le professeur reprenait les copies (car ils devaient les « archiver »…Ne me demandez pas à quoi ça sert). J’ai trouvé cela pas du tout pédagogique vu qu’il est, je trouve, intéressant de revoir sa copie et ses erreurs pour pouvoir progresser (bon après, il était toujours possible de prendre sa copie en photo…Mais quand même, ça reste embêtant !).

Pour terminer, voici ci-dessous les différentes appréciations que vous pouvez avoir en fin de semestre :

Admis (ADM) : Si vous avez plus de 10 de moyenne, et plus de 8 dans chaque UE, vous aurez normalement votre semestre. Vous êtes admis (aussi appelé ADM).

Attente (ATT) : Si vous n’avez pas 10 de moyenne générale, mais que vous avez plus de 8 dans chaque UE, alors vous serez en attente (ATT). Vous devrez alors compenser les points de moyenne générale qui vous manquent le semestre suivant. Exemple : Si j’ai 11 de moyenne dans l’UE « connaissances générales » et 8,5 de moyenne dans l’UE « Informatique », cela ne me fait que 9,75 de moyenne générale. Ainsi, le semestre suivant, il me faut 10,25 de moyenne générale pour valider mon année (tout en conservant des moyennes au-dessus de 8 dans chaque UE !).

Barre (ATB) : Si jamais vous avez moins de 8 dans une des UE, alors vous serez très probablement amené à redoubler (et ce, même si votre moyenne générale est au-dessus de 10 !). Par exemple, si vous avez 14 dans l’UE « Connaissances Générales » et seulement 7 dans l’UE « Informatique », et bien que cela vous fasse 10,5 de moyenne générale, alors vous aurez une « barre » (noté ATB), et l’on vous proposera très probablement le redoublement, à moins que vous augmentiez significativement votre moyenne dans l’UE « Informatique » le semestre d’après (la remonter à 10 ou plus pourrait -peut-être- vous épargner le redoublement). A noter aussi : le jury est légèrement plus tolérant si c’est l’UE « Connaissances Générales » qui est en dessous de 8, car ce n’est pas « le coeur du métier ». Ainsi, il me semble que certains étudiants sont passés avec de bons résultats dans l’UE « Informatique » mais  avec une moyenne dans l’UE « Connaissances Générales » en dessous de 8.

Absent (ATJ) : Enfin, si jamais vous avez la moyenne mais que vous êtes trop souvent absent, alors vous serez noté ATJ. Normalement, on est noté ATJ au bout de 5 demi-journées d’absences, et le jury n’examinera pas vos notes ce semestre, mais le semestre suivant. Les absents sont systématiquement notés en TD par le professeur qui fait l’appel, en revanche, en amphi, ce n’est pas toujours le cas (ceci dit : certains professeurs qui voient un amphi trop vide font parfois passer une feuille d’appel, ou font une interro surprise). Si vous avez un certificat médical, alors vous pouvez éviter d’avoir une absence inscrite. A noter que, si vous êtes absent à un contrôle, interro ou DS, alors vous aurez systématiquement un zéro à moins d’avoir un certificat ! En général, très peu d’élèves sont notés ATJ (ou alors il faut vraiment le vouloir, et ne jamais être là), car beaucoup d’absences n’étaient pas comptabilisées (en tout cas, c’était le cas à l’IUT de Vélizy, peut-être qu’ils sont plus stricts dans les autres IUT). Pour résumer, ce n’est pas difficile de ne pas avoir d’ATJ, il faut juste venir en cours (ce qui est la moindre des choses); en général ce sont les ATT non compensés et les ATB qui posent problème.

IV – Faq

– Est-ce utile d’avoir un PC portable en cours pour l’IUT Informatique ?

Non, pas du tout. D’ailleurs, les ordinateurs portables étaient souvent interdits (à Vélizy en tout cas). Les salles de TP comportent toutes des ordinateurs, et une salle « libre-service » est disponible, avec des PC, en cas de temps libre. En revanche, avoir un ordinateur (pas forcément puissant) chez soi, avec une connexion internet, me semble indispensable. Si vous n’avez pas d’ordinateur portable, je pense que l’IUT peut vous en prêter un (l’IUT de Vélizy m’avait prêté un PC portable pour que je travaille à la maison).

– Est-ce que l’on démonte des PC lors du DUT Informatique ?

Non, en revanche il y a des cours d’architecture des ordinateurs.

– Comment sont les locaux à l’IUT de Vélizy ?

Les locaux sont vraiment convenables. L’IUT est propre, les amphis agréables, et il y a de nombreuses salles  équipées pour les TP. De plus, l’IUT de Vélizy est situé juste en face du centre commercial Vélizy 2. Ainsi, il y a un large choix de restaurants et de snacks pour déjeuner, en plus du Crous (cantine) universitaire. Il y a également une Fnac : c’est toujours sympa d’aller lire un manga ou écouter un CD pendant sa pause-déjeuner !

( Cantine universitaire de l’IUT de Vélizy )

Cependant, il y a quelques points négatifs tout de même. Déjà, l’IUT est un peu bruyant : l’isolation sonore entre deux salles de cours laisse vraiment à désirer (on entend la voix du prof du cours d’à côté). Il faut ajouter à cela le bruit des hélicoptères de l’armée qui s’exercent juste en face de l’IUT (la base aérienne de Villacoublay étant toute proche). Enfin, les salles de TP sont mal chauffées en hiver (il fait franchement froid dans les salles de TP en hiver, la plupart des étudiants gardaient leurs manteaux), et en été la chaleur est parfois intenable !

V – Conclusion : mon avis sur l’IUT Informatique

Me concernant, je suis très satisfait de mon choix à propos du DUT Informatique : la formation est riche, intéressante et encadrée. On échappe ainsi au caractère impersonnel de la faculté, aux cours trop théoriques et aux amphis de 300 personnes : à l’IUT, les professeurs connaissent les étudiants, et les étudiants d’une même promo se connaissent entre eux. De plus, le niveau en DUT Informatique est bien plus élevé qu’en BTS.  D’autre part, l’informatique étant omniprésent dans pratiquement toutes les entreprises actuelles, choisir un DUT Informatique, c’est être sûr de trouver du travail, ce qui est déjà un très bon point. En effet, en France, on manque d’informaticiens; ceux-ci sont donc particulièrement recherchés. De plus, même si vous ne souhaitez pas devenir informaticien par la suite, le simple fait d’avoir fait un DUT Informatique est très apprécié dans beaucoup de cursus différents, car vous serez capable de comprendre et de communiquer avec un programmeur -ou autre informaticien-, ce qui est un réel atout en entreprise. Ainsi, vous pourrez toujours changer de « voie » et ne pas rester uniquement dans l’informatique ou la programmation mais continuer dans une Miage (comme moi), une école de commerce/gestion ou dans les nombreuses licences qui sont proposées. Vous pouvez sinon également continuer en école d’ingénieur.

Un autre point que j’ai également apprécié, c’est que les professeurs en IUT Informatique (à Vélizy tout du moins) étaient vraiment très sympathiques. A vrai dire, je n’avais pas spécialement aimé mes professeurs au collège/lycée, mais je dois avouer que l’équipe pédagogique et les responsables à l’IUT de Vélizy sont particulièrement accueillants et connaissent bien les étudiants. En général, il y a une bonne ambiance en cours: par exemple (c’est un détail mais) certains professeurs autorisaient les étudiants à écouter de la musique -avec un casque- en TP lorsqu’on codait. En bref, c’est vraiment agréable d’avoir des professeurs aussi sympathiques (en tout cas pour l’IUT de Vélizy, les autres…je ne saurais vous dire !).

Sinon, en ce qui concerne les élèves, hé bien c’est pareil, la plupart sont sympathiques, c’est donc assez facile de sympathiser et de se faire des amis (enfin, je vous préviens : la plupart des étudiants sont de gros « geeks » avec comme principaux sujets de conversation les jeux vidéo ou la programmation).

VI – Liens

Site internet de l’IUT de Vélizy :

http://www.iut-velizy.uvsq.fr

Lien Wikipédia à propos de l’IUT :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_universitaire_de_technologie

Voilà !

Si vous avez la moindre remarque ou question, ou si vous avez trouvé l’article intéressant, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous ! Je pourrais éventuellement rajouter votre question dans la FAQ par la suite.

Publicités

341 réflexions sur “Avis d’ancien étudiant sur le DUT Informatique (Vélizy)

  1. Salut, et merci encore pour cet article! Je suis rentré en dut info cette année mais je n avais jamais coder et encore moins en C. La nous avons des projets a faire chaque semaine mais je n’y arrive pas j ai du mal. Comment me conseillerais tu pour elever mon niveau en programmation s’il te plait? Et puis les maths sont elles diffiiciles? Merci beaucoup

    • Salut,

      Concernant les maths, ça dépend de ta section en Terminale et de toi :)
      Pour te mettre à niveau en C, je te conseille de regarder sur internet. Il y a énormément de cours pour le Langage C : c’est vraiment pas les tutoriels et cours gratuits qui manquent.
      Essaye juste de te trouver le cours adapté, sans que ce soit trop difficile/technique au premier abord vu que tu n’as jamais codé (d’où ma suggestion d’OpenClassrooms).

      Bon courage :p

      Ps : Ne traîne pas pour te mettre à niveau car ensuite il sera trop tard (ça va aller de pire en pire). « Sacrifie » tes weekends pour ça, je pense que ça vaut largement le coup ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s